découvrez pourquoi le prêteur de crypto-monnaies genesis restitue 3 milliards de dollars à ses clients dans le cadre de cette liquidation et comprendre les raisons de cette décision.
Cryptomonnaie

Pourquoi le prêteur de crypto-monnaies Genesis restitue-t-il 3 milliards de dollars à ses clients dans le cadre de cette liquidation ?

crypto-monnaies, genesis, liquidation, prêteur, restitution - 3 minutes de lecture

Découvrez comment le prêteur de crypto-monnaies Genesis surprend le marché en restituant 3 milliards de dollars à ses clients lors d’une liquidation exceptionnelle. Quelles motivations se cachent derrière cette décision inédite et quelles conséquences pourraient en découler ?

Le Contexte de la Liquidation de Genesis

Genesis Global, un prêteur de crypto-monnaies de premier plan, a récemment reçu l’autorisation judiciaire de restituer environ 3 milliards de dollars en espèces et en crypto-monnaies à ses clients. Cette décision fait partie d’une liquidation judiciaire, laissant son propriétaire, Digital Currency Group (DCG), sans recouvrement des actifs. Cela intervient après que Genesis a déposé son bilan en vertu du chapitre 11, suite à une crise financière qui a secoué l’ensemble du secteur des crypto-monnaies.

La Décision du Tribunal

Le tribunal des faillites, sous la juridiction du juge Sean Lane, a approuvé le plan de liquidation. Il a également rejeté une objection de DCG, qui voulait que les paiements aux clients soient basés sur les valeurs des actifs en janvier 2023, date du dépôt de bilan. DCG soutenait que l’augmentation des prix des crypto-monnaies depuis lors ne devrait pas profiter aux créanciers de Genesis mais au groupe propriétaire.

L’Évolution des Prix des Crypto-monnaies

Depuis janvier 2023, les prix des crypto-monnaies ont considérablement augmenté. Par exemple, le Bitcoin est passé de 21 084 dollars à 67 000 dollars. Cette hausse a engendré un désaccord entre Genesis et DCG sur l’allocation des bénéfices. DCG souhaitait que la valeur des actifs à la date de dépôt de bilan serve de base pour les remboursements, une proposition que le tribunal a rejetée.

Les Réclamations des Clients

Les positions des différentes parties étaient claires : Genesis et ses avocats ne voulaient pas que les réclamations des clients soient plafonnées à la valeur de janvier 2023. L’avocat de Genesis, Sean O’Neal, a affirmé que clore les réclamations à cette valeur n’était pas équitable et que l’entreprise devrait rembourser au niveau actuel, bien supérieur.

Les Impacts pour le DCG

Le juge Lane a statué que, même en plafonnant les réclamations aux prix de janvier 2023, Genesis devait encore de l’argent à d’autres créanciers, y compris des régulateurs financiers avec 32 milliards de dollars de réclamations. En conséquence, DCG ne recevrait rien tant que ces dettes ne seraient pas réglées, laissant le groupe sans aucun recouvrement.

Les Modalités de Remboursement

Genesis prévoit de rembourser ses clients principalement en crypto-monnaies, dans la mesure de ses possibilités. Cependant, ses réserves de crypto-monnaies ne suffisent pas à couvrir l’intégralité des montants dus. La société a estimé en février pouvoir payer jusqu’à 77% des réclamations de ses clients, selon les fluctuations futures des prix des actifs cryptographiques.

Conclusion de l’Affaire

La liquidation de Genesis et la restitution massive de fonds à ses clients demeurent une étape marquante dans l’histoire des crypto-monnaies. Ce cas souligne l’importance de la régulation et de la transparence financière dans un marché en constante évolution. Les investisseurs doivent rester prudents et informés des risques associés à la détention et à la gestion des actifs numériques.

Source: www.zonebourse.com

The Gifter

En recherche active d'information sur la blockchain et les cryptomonnaies, je suis passionné par la rédaction d'articles informatifs. Je ne suis en aucun cas conseiller fiscaliste. Ces informations sont uniquement une synthèse de mes recherches effectuées sur le web.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.